Duo violoncelle et piano

Concert le samedi 15 décembre 2018 à 20 h.
Auditorium Stephan Bouttet, Dinard

Les réservations en ligne sont ouvertes : ici.

 

Guillaume BELLOM – piano

Yan LEVIONNOIS – violoncelle

Programme :

Béla Bartok (1881-1945) – Rhapsodie N°1 pour violoncelle et piano, Sz. 88 / BB 94c (1929)

  1. Lassú. Moderato
  2. Friss. Allegretto moderato

Johannes Brahms (1833-1897) – Sonate N°1 pour violoncelle et piano en mi mineur, Op. 38 (1862-65)

  1. Allegro non troppo
  2. Allegretto quasi menuetto
  3. Allegro

Claude Debussy (1862-1918) – Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur (1915)

  1. Prologue : Lent, sostenuto e molto risoluto
  2. Sérénade : Modérément animé. Fantasque et léger
  3. Finale : Animé. Léger et nerveux

Richard Strauss (1864-1949) – Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur Op. 6 (1883)

  1. Allegro con brio
  2. Andante ma non troppo
  3. Finale. Allegro vivo

 

Guillaume Bellom, pianiste

Considéré comme l’une des étoiles montantes du piano. Il a l’un des parcours les plus atypiques de sa génération : menant des études de violon en parallèle avec le piano depuis le conservatoire de Besançon jusqu’au CNSM de Paris.

Finaliste et prix «  Modern Times » de la meilleure interprétation de la pièce contemporaine lors du concours Clara Haskil en 2015.»

Remporte le 1er Prix lors du concours international d’Epinal et devient lauréat de la Fondation « l’Or du Rhin »

Remporte le prix Thierry Scherz des sommets musicaux de Gstaad.

Nommé aux victoires de la musique en 2017 dans la catégorie « révélation soliste instrumentale »

Il est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2012.

Il s’est produit en soliste avec l’orchestre de Chambre de Lausanne, la Camerata du Léman, l’orchestre National de Lorraine…

Il joue régulièrement dans le cadre du festival d’Aix en Provence, de piano aux Jacobins , des festivals de Pâques et de l’Août Musical de Deauville, des Arcs , des vacances de Monsieur Haydn, du Palazzetto Bruz Zane à Venise, au centre de musique de chambre de Paris…

Son vaste répertoire fait de lui un partenaire convoité, a joué avec entre autre Philippe Cassard, Paul Meyer, Yan Levionnois ,Victor Julien- Laferrière…

Sa discographie avec des œuvres pour quatre mains de Schubert a été récompensée par un « ffff »télérama, Mozart, un disque de sonates avec le violoncelliste yan Levionois récompensé par un « ffff Télérama, autres enregistrements  : Schubert, Haydn, Debussy.

© Robin

Yan LEVIONNOIS, violoncelliste

Il débute le violoncelle avec son père qui a enseigné plusieurs années au CNSM de Paris et qui a été nommé 1er violoncelle « super soliste » à l’orchestre Philharmonique de Radio France. Yann étudie ensuite à Paris, Oslo, et New-York.

Premier Prix des concours internationaux André Navarra et « In Memoriam Rostropovitch, est également Lauréat du premier Concours Reine Elisabeth consacré au violoncelle.

Lors du dernier concours Rostropovitch il a obtenu le Prix de la personnalité la plus remarquable.

Il a été nommé aux victoires de la Musique en 2011. Révélation classique de l’ADAMI en 2013 , depuis 2016 artiste associé de la fondation Singer Polignac à Paris

Il s’est produit en soliste avec le London Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National de France, Sinfonia Varsovia, l’Orchestre National du capitole de Toulouse.

Il compte parmi ses partenaires de musique de Chambre:Guillaume Bellom, Gauthier Capuçon, Nicolas Angelich, le quatuor Ebène….Participe en tant que chef de pupitre à l’ensemble les Dissonances ,abordant avec eux le grand répertoire orchestral des symphonies de Beethoven, des œuvres de Ravel, Debussy…

Sa discographie a été unanimement saluée par la presse et le public, notons celui enregistré avec le pianiste Guillaume Bellom qui sera à vendre lors de leur concert du 15.12.2018 à Dinard

Il est invité dans de nombreux festivals : les Arcs, Evian, celui de Menton qui accueille depuis plus de 60 Ans les plus grands artistes du monde .

En Juillet 2017 il se voit décerner le « Grand Prix d’Europe » au concours de l’AEAFC.

Il a participé à la création de son violoncelle et considère comme une chance d’avoir pu grandir avec lui.